La Tolérance fasse à la Différence !

1
PARTAGES

Je suis né avec un TDAH (trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité). Je suis avec quelque chose en plus qui fait ma force dit maman, mais je n’en suis pas convaincu. Pourquoi les personnes ne me comprennent pas, et notamment les adultes? Pourquoi sont ils parfois méchants? c’est sûrement de ma faute? et je ne veux pas inquiéter maman, donc je le garde pour moi, mais par moment je me fais du mal pour évacuer mon trop plein, quand j’en peux plus, quand je trouve la situation injuste, ça me calme. Je finis par presque ne plus m’en apercevoir.  J’ai vu ma mère se battre pour moi face à des adultes intolérants depuis tellement d’années, et encore aujourd’hui. Je finis par m’en vouloir. Je ne suis pas né sur la bonne planète, où pas à la bonne époque? Je ne leur en veux pas, mais je ne comprends pas leur attitude, je trouve cela méchant et je ne veux pas que maman se fatigue car je sais que cela l’épuise. J’ai eu une AVS (auxiliaire de vie scolaire) et pourtant je suis intelligent même très intelligent, car mes résultats restent très bon, mais quel travail, il y a derrière! ma mère a passé son année à être sur pronote afin de m’aider et de me coacher. Les gens ne peuvent pas s’en rendent compte, hélas !

J’oublie constamment mais je ne le fais pas exprès comme pensent beaucoup,  je suis souvent dans mon monde, donc je ne vais pas penser à noter, à rattraper, à savoir me rappeler, à me recentrer, à me concentrer, je m’évade, je suis très distrait quand un copain va me parler, quand je vais voir un beau papillon voler, où quand il y a trop d’informations en même temps,  je me perds et pourtant j’ai une mémoire d’éléphant…trop de choses en même temps, cela me fait comme un court circuit. Pour moi, les choses que vous faites tout simplement machinalement sont un peu différentes. L’année dernière par exemple, je ne suis pas allé manger à la cantine, pourtant maman pour faire les choses progressivement ne m’avait inscrit qu’ 1 fois, cette année 2 fois. Et je n’y suis pas allé car j’ai continué à jouer et personne n’ai venu me le dire. Par contre comme j’avais utilisé beaucoup mon énergie, quand maman est venue me chercher vers 16h, je me suis senti très fatigué, pas bien. Elle me connait bien, puisqu’elle m’a demandé, as tu pensé à aller manger, aujourd’hui? où quelqu’un t’aura aider à te rappeler d’y aller? il a fallu que je réfléchisse et je me suis rendu compte que non. Ce n’est pas de ma faute, il faut me répéter les choses, souvent, où m’aider à me les rappeler, je visualise plus facilement, un peu comme la vision de l’aigle.  Les gens pensent que je vais faire une crise, mais je ne comprends pas? je ne vais pas leur démonter la classe, quand même? je suis bien élevé, j’arrive à mieux me connaître, ce qu’il y a, c’est que j’ai dû mal à m’arrêter, cela ne veut pas dire que je vais tout casser ou faire du mal à un autre. Bien au contraire,  j’ai peur de faire mal, je suis plutôt timide, réservé surtout quand je ne connais pas. Après quand je suis à l’aise et mieux, c’est différent, dans l’excitation mais pas de violence. Et puis,  je sais ce que le respect veut dire, pour être baigné dedans. Maman nous a appris et nous demande, à ma soeur et moi deux choses, les plus importantes. Le respect,  et de bien travailler, car elle nous dit qu’elle ne sera pas toujours là, et qu’il est important de respecter toutes vies, du plus petit au plus grand et de bien travailler à l’école car quand on sera adulte, on pourra être indépendant, responsable et juste.  Pourquoi il a fallu tant de batailles? j’ai dû quitter en primaire mon école pour aller dans une autre école, car la maîtresse avait décidé de m’enlever mon avs, et puis elle m’aura mis tout seul au fond de la classe, en disant aux autres enfants de ne pas venir me parler? pourquoi, je me suis senti tellement malheureux, tellement isolé, tellement à part…des autres. En plus comme je suis un petit dormeur et que même la nuit mon cerveau reste en ébullition, c’était pas facile de devoir se lever plus tôt car l’école était plus loin.  Pourtant, mon pédiatre d’ici et  les spécialistes de France avaient posé le diagnostic et avaient écrit maintient de l’avs. Je suis parti loin de mon île pour savoir et là aussi ça a été toute une expédition. Mais depuis on sait et c’est mieux. Ici chez nous en Calédonie, il n’existe pas ce genre d’unité avec pleins de médecins spécialisés dans le TDAH et d’autres troubles. C’est dommage, je sais que j’ai eu de la chance que maman fasse toujours les choses à fond et jusqu’au bout. Je devais repartir pour un bilan, mais cela a été refusé ici chez moi. Pourtant il est important et capital, que le traitement, notre suivi soient faits par des spécialistes avisés et confirmés. Car le TDAH peut s’accompagner d’autres choses… Ne comprennent ils pas? que pour me rendre automne ce n’est pas par la force mais par la patience de chacun, et non pas par la violence ou la maltraitance mais par la gentillesse et l’aide de tous. Que chacun à son travail et ses fonctions, ne pas tout mélanger, car cela est déjà assez compliqué !

Comme l’expliquait le médecin à maman, le traitement ne fera pas tout. Oui, je prend un traitement pendant l’année scolaire on appelle ça, la Ritaline. Maman me dit que c’est un peu comme une pilule magique cela va m’aider à mieux me concentrer mais l’avs complète cette pilule en me rappelant les consignes, à m’aider à me rappeler de ce qu’il faut faire, d’allé chercher au fond de moi ce que j’ai déjà appris, ne pas oublier de noter les cours, ou les devoirs sur l’agenda, penser à aller aux toilettes et non pas se retenir, penser à aller manger…prendre ma ventoline, ne pas oublier de mettre mes lunettes sinon cela engendre des maux de tête, des gouttes antibio, une irritation de l’oeil…,  penser à vérifier à ne pas perdre mes affaires, mes cahiers…où je me les suis fais voler à plusieurs reprises, y’a même une fois un copain qui m’a dit t’es con. Pas simple pour eux, je peux les comprendre mais pour moi non plus, je vous rassure.  Une avs c’est comme un tuteur quand la plante a besoin d’aide pour l’aider à la maintenir droite mais cela ne l’empêche pas de pousser.

Mais je vais vous dire, cette année, j’ai dû changer tellement d’avs que je n’en peux plus pour l’année prochaine. Elles auront été tellement différentes  cette année et sur trop peu d’heures à savoir 8 heures/semaine, pour réellement m’aider. Il faut savoir que je n’aime pas les changements, cela ne me rassure pas, j’aime avoir mes repères sinon je suis plutôt déstabilisé.Trop souvent , elles ne seront pas venues? et donc nous n’auront pas été prévenus. Je ne suis pas certain, qu’elles soient formées pour ce truc que j’ai en plus. Comme je ne les connais pas, il faut toujours repartir à zéro et puis je n’ai pas eu ce sentiment d’avancer mais au contraire d’être culpabiliser, car pour beaucoup c’est le même refrain, yuri ne fait pas ça ! sinon je vais le dire à ta mère sur le cahier. Et cette année, j’avoue avoir été plutôt découragé, j’ai l’impression d’avoir une malédiction qui me poursuit, entre mon père, mes profs, l’avs, le collège…y’a eu beaucoup cette année, et je ne veux pas l’avouer mais je suis hypersensible et donc tout cela me perturbe. Et, je dis toujours la vérité, nous les enfants avec ce truc en plus, on n’aime pas le mensonge, ni l’injustice, on est vrai. Ce qui nous fait souvent défaut. Car quand on essaye de s’expliquer, on ne nous croit pas? et je ne comprends pas.  C’est comme pour les jeux violents au collège, on appelle ça castrer nidguêpe ou nidguêper ou encore inauguration. Je ne veux pas être exclu, donc je fais ou j’encaisse ce genre de jeux, vous comprenez, être seul c’est pas marrant, donc pour être inclu dans une bande il faut montrer patte blanche et encaisser même si parfois les larmes me coulent car les copains m’auront fait mal, même très mal.  Maman l’aura su par hasard en m’emmenant chez le médecin, ils m’auront parlé pendant 2 heures. Je comprends très bien ce qu’on me dit, j’ai un TDAH mais je ne suis pas taré !   mais nous sommes au collège et non plus en maternelle donc des choses s’y passent, parfois grave. Maman aura prévenu le collège, nous sommes mêmes allés en réunion, ils m’ont appelé mais je n’ai pas voulu dénoncer, je ne suis pas comme ça! ça c’est un peu calmé mais cela a recommencé. Maman sera revenue au collège en pleurant, leur demandant de faire quelque chose. La principale adjointe lui aura dit vous n’avez qu’à porter plainte contre eux, le collège, nous on ne peut rien faire?…et s’est montrée plutôt énervée envers moi. J’ai ce sentiment de déranger et donc d’être coupable ! je sais que mon collège n’aime pas maman, mais moi, je ne suis que l’enfant et l’élève. Pour finir car l’histoire de ma scolarité est loin d’être terminée. Il y aura eu la fête de mon collège le vendredi 4 décembre. Uniquement ma classe, avions mis nos sacs en salle d’svt, et fermée. Ensuite la fête n’était pas complètement terminée, je suis parti avec la maman d’allan, mon copain qui est revenu de sydney. Sur le trajet la maman d’allan me dit « mais tu n’avais pas de sac? » et là, je lui dit « oui mais je l’ai oublié dans la classe d’svt ». Nous sommes retournés au collège, et logiquement ce sac n’aurait jamais dû être volé puisque l’avs se devait de surveiller que je parte avec toute mes affaires. Quand je suis arrivé, les enfants étaient entrain de sortir, je suis vite allé dans la classe d’svt, plus de sac! je préviens immédiatement ma prof, qui me dit « préviens la secrétaire du collège », et là, lorsque j’ai voulu lui parler, afin de lui expliquer le problème elle m’a carrément dit sur un ton dédaigneux, fort et méchant,  » yuri, tu te débrouilles!  de tout de façon , on sait que ta mère va nous écrire ». Je me suis senti honteux et désemparé car les adultes qui travaillent au sein de mon collège, sont responsables de ce qu’il peut s’y passer normalement,  de leur compétence, de leur travail de leur responsabilité? NON!

Le ton méprisant, qu’elle aura employée, aura été vraiment méchant et irrespectueux et devant tout le monde! Je suis donc reparti sans mon sac. J’avais envie d’exploser mais je me suis retenu. Je l’ai dit à maman, qui aura écrit au secrétariat du collège, la principale, le vice rectorat et à l’organisme Ava de l’avs. Maman n’aime pas les gens méchants, ou menteurs,  elle dit qu’ils sont là pour faire leur travail au mieux dans l’intérêt des enfants et non, en faire une histoire personnelle. Résultat des courses, 15j après, le sac aura été retrouvé par un agent mais avec une partie volée, la trousse, les affaires, mon cadenas,…mais surtout mes lunettes? qui sont vraiment importantes pour moi. Qui va prendre en charge? maman encore ?comme les 2 accidents que j’ai eu dans l’enceinte de mon collège. Mais ce n’est pas normal, chez nous la banque d’Indochine a fait faillite depuis longtemps et pourquoi ils ne se responsabilisent pas eux?  personne n’aura répondu à maman, le collège demandera à la nouvelle dame du CPE qui vient d’arriver, d’appeler maman. Maman se sera excusée auprès d’elle, le fait de lui avoir dit les choses un peu directement, « que la secrétaire n’avait pas à parler comme ça à mon fils et ils auraient retrouvé certainement plus vite le sac si l’équipe avait réagit en tant voulu et professionnellement… »

Je finirai, qu’il est triste de ne pas considérer le TDAH car beaucoup d’enfants comme moi, en souffrent, nous sommes laiséés pour compte, mis à l’écart, incompris…on rabâche à ma mère mais il a de bons résultats, pourquoi une avs? ils ne comprennent rien et n’ont pas envie de comprendre. C’est malheureux pour d’autres enfants comme moi, qui seront pour beaucoup en échec par la non indulgence, la non compréhension , la non tolérance, par la non compétence de certains… mais surtout, la bêtise humaine, on pourrait leur apporter un plus pour les autres enfants qui comme moi on besoin d’aide, mais maman n’est que parent et eux enseignants, à des postes importants…donc on n’a pas à leur dire comment faire, et je trouve cela dommage. Car c’est toujours plus enrichissant que de travailler ensembles, en équipe avec pour chacun ces fonctions mais pour aider au mieux l’enfant afin de gagner en autonomie, en confiance en soi…pour qu’il puisse avancer en harmonie avec tous, et non pas le contraire.

reste forte maman autant que je le suis…. TDAH_enfant1

1
PARTAGES
Processing your request, Please wait....

One thought on “La Tolérance fasse à la Différence !

  1. TRAN VAN THANH Catherine

    Chère Florence,

    J’ai pleuré en lisant ce témoignage si émouvant de la vie quotidienne de votre enfant, j’ai l’impression de voir mon fils de 9ans.
    Merci beaucoup pour ce post qui raconte si bien les difficultés que rencontre nos TDAH et notre souffrance à nous parents.
    J’aimerai tellement que vous conseillez sur les spécialiste à voir ici en NC car mon fils est suivi au CMP depuis son entrée en maternelle, à combien de réunions avions nous assisté, combien de fois l’éducation nous a promis une aide mais jamais rien n’a vraiment aboutie…
    j’aimerai entrer en contact avec vous et si possible avec des personnes dont les enfants ont été diagnostiqué TDAH.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>